© 2019 by Stéphanie Rochedix

A PROPOS DE GUYLAINE CARROT

SOULIGNER LES CHANGEMENTS : CE QUI APPARAIT, CE QUI DISPARAIT.

” 

Guylaine Carrot est née le 1er janvier 1956 dans le Rhône. Après des études de psychologie et d'ethnologie, elle s'installe à Lyon dans le quartier de la Guillotière. Elle a travaillé de nombreuses années aux Minguettes à Vénissieux.
Ses thèmes photographiques de prédilection sont : les mutations urbaines et rurales, la disparition, la trace, la mémoire et l'exil.
Ses premières expositions photographiques, Exit la Démo et Regards croisés, concernent la démolition du quartier de la Démocratie à Vénissieux et une série de portraits pris sur le marché des Minguettes.

Avec les Passagers du désordre elle s'intéresse aux mutations de son quartier, la Guillotière, marqué par la fracture de l'ancien dans le moderne.

Elle souligne les changements : ce qui apparait, ce qui disparait. La photographie est sa façon de réagir, de riposter. Elle essaie de montrer ce que tout le monde aperçoit  sans prendre le temps de regarder. La photo est, pour elle, un moyen d'apprivoiser les choses, l'invisible. 

Son fil conducteur l'amène à travailler sur les mutations en zone rurale en Haute-Loire, terre de ses origines. L'Abandon des sources révèle lavoirs, abreuvoirs, puits abandonnés, voies ferrées, maisons et tombes envahis par une profusion végétale. Une vingtaine d'écrivains participent au projet en évoquant l'enracinement, la trace, la mémoire et l'oubli.
> Commander le livre (éditions Jacques André)

Aller dans les nuages concerne l'énergie et sa transformation. Disparition de la fumée dans les nuages. Son travail sur les jeux de lumière et d'obscurité donne  à découvrir une vision étonnante du couloir de la chimie...

L'Oeil des mots est un échange entre des photographes de Photographies Rencontres et des poètes de Poésie Rencontres dont Marie Ange SebastiGeneviève Vidal, Joël Vernet et Gabriel Legal. 

Son carnet de voyages retrace une partie de ses pérégrinations lointaines et reflète son attirance pour le nomadisme et l'enracinement.

Elle a participé à de nombreuses expositions et à l'élaboration d'un ouvrage avec l'Espace Pandora "Regards singuliers, voix plurielles, Paroles de Jeunes des Minguettes" aux éditions La Passe du vent
Elle s'est occupée de la publication de plusieurs livres de poésie de son père Antoine Carrot et de son ancien compagnon, Jean-François Schmitt.
PUBLICATIONS / EXPOSITIONS
Laissez-moi un message !

Guylaine Carrot

22, avenue Jean Jaurès  69007 Lyon
04 72 73 38 99
guylaine.carrot@wanadoo.fr